Intégration avec OCS Inventory NG

Nouveau plugin

Avec la version 0.84 de GLPI, OCS-inventory a complètement disparu du cœur pour être implémenté dans le plugin OCS Inventory NG.
Cette évolution a permis d'intégrer, également, les caractéristiques du plugin GLPI-IPAM : le plugin GLPI-IPAM s'assurera que les données collectées par OCS-Inventory sont conformes à celles saisies dans la base de donnée par l'administrateur. Si tel n'est pas le cas, il enregistrera les différences afin que les administrateurs puissent regarder les divergences. Cela est un bon moyen pour s'assurer que les ordinateurs sont correctement configurés (problème des adresses, des masques de réseau ou des passerelles mal saisis).

Configuration de OCS Inventory NG et de GLPI-IPAM

La configuration du plugin OCS-Inventory NG se fait classiquement. Il n'y a pas de restriction à apporter : on doit également demander l'import des informations réseau.

Le plugin GLPI-IPAM n'a pas besoin d'être configuré. Il intégre en natif l'interface avec le plugin OCS Inventory NG.

Fonctionnement

Les ordinateurs doivent être présents dans GLPI-IPAM avant d'être importés depuis OCS Inventory. En effet, seules les entrées créées « à la main » par un administrateur sont utilisées pour la génération des fichiers de configuration IPAM. Les entrées « dynamiques » (ie. : importées depuis OCS-Inventory) ne sont pas utilisées par GLPI-IPAM. Cela garantit un contrôle absolu du contenu des fichiers sensibles de zone ou de configuration du DHCP.

Donc, lorsqu'une machine arrive, il faut l'intégrer dans la base de donnée GLPI "à la main" pour qu'elle soit intégrée au système IPAM. Si on souhaite connaître plus précisément sa configuration, on peut la lier avec un ordinateur dans OCS Inventory proposé par le plugin.

Cela importera tous les composants de l'ordinateur ainsi que les logiciels. Si le plugin OCS-Inventory NG constate que l'adresse MAC et/ou l'adresse IP sont déjà existante (le cas lorsque les équipements auront déjà été intégrés dans la base « à la main » par un administrateur), alors il ne les importera pas. Sinon, le plugin GLPI-IPAM interceptera tous ces imports, les laissera importé, mais les loggera. Cela permettra à l'administrateur de lister les machines mal configurées.

Patch pour s'assurer de la validité des passerelles et des réseau

Dans le répertoire tools se trouve le fichier ocsinventoryng.patch. C'est un patch à appliquer au plugin OCS Inventory NG.
À chaque fois qu'une machine est importée, GLPI-IPAM récupère les informations de masque réseau et de passerelle pour s'assurer qu'elles correspondent bien aux réseaux/passerelles présentes dans les « réseau IP » de GLPI.

Intégration avec Fusion Inventory

Comme le plugin OCS Inventory, il intégre la notification des informations importées dynamiquement. Cette information est indispensable à l'identification des données non gérées par GLPI-IPAM. Cependant, le code de Fusion Inventory est beaucoup plus complexe et les développeurs du plugin GLPI-IPAM n'ont pas eu le temps de s'assurer d'une bonne compatibilité. Donc, l'utilisation du plugin Fusion Inventory est hasardeuse avec GLPI-IPAM.